ARCHIVES D'ARTICLES

Langue: FRANÇAIS

La décision de donner

Témoignage de Virginie Assi, Côte d’Ivoire

131118 Virginie-019-ridVirginie vit en Côte d’Ivoire, Abidjan. Elle est mariée, mère de 4 enfants. Elle partage ici son « choix de ne pas accumuler des fonds en banque » et la découverte de l’expérience de l’intervention de la Providence de Dieu à travers des circonstances.

« La communion et le partage ont toujours été pour moi une règle de vie. Auparavant je travaillais et quand je recevais mon salaire, j’en enlevais systématiquement 10% pour les donner à l’Église. Ensuite j’ai décidé de me lancer dans le monde des affaires. J’ai décidé de garder ce principe : offrir les 10% de mon chiffre d’affaires afin d’aider les nécessiteux.

J’ai commencé une entreprise de négoce. Chaque année, je fais en Europe deux commandes importantes de matériel que je revends ensuite à Abidjan. Au départ, à la fin de chaque commande (achat et vente), c’est-à-dire après six mois, je faisais le bilan de cette commande afin de comprendre si et quand je pouvais enlever les 10% pour les nécessiteux selon le principe que je me suis imposé. Je me suis rendu compte que je n’arrivais plus à donner parce que je trouvais toujours des prétextes pour ne pas le faire.

Alors, en informant mes collaborateurs, j’ai introduit une pratique dans ma politique de gestion : à la fin de chaque journée, après avoir fait le compte des ventes, nous enlevons systématiquement 10% et les mettons dans une caisse avec cette intention de l’aide aux nécessiteux. Nous le faisons du 1er au 31 du mois.

Parfois je reste une semaine sans aucune recette, mais dès que quelque chose entre, j’enlève automatiquement les 10%. J’ai toujours appris de l’Évangile que nous devons partager. Quand je donne, je ne le fais pas pour les personnes que je connais ; au départ je donne aux personnes dans le besoin ou à des prêtres loin de la ville qui se trouvent dans des situations difficiles, afin d’aider, par ma communion, l’Église qui doit affronter ces difficultés dans ces lieux.

En 2008, en participant à un congrès de l’Économie de Communion (EdeC) à Rome, j’ai découvert que les valeurs qui m’attiraient sont mises en pratique dans l’EdeC. Alors j’ai volontairement engagé mon entreprise dans ce projet.

Je continue toujours d’aider dans mon pays, vu les situations de guerre que nous traversons, et je participe aussi à la communion mondiale que nous offre l’EdeC.

Personnellement, je n’ai presque jamais eu d’écho d’une aide donnée, même à des personnes de mon pays, parce que je veux que mon aide soit totalement discrète, mais je fais par contre toujours l’expérience de l’intervention de Dieu à travers une tierce personne qui intervient toujours au moment juste.

Par exemple je dois payer un fournisseur et l’échéance arrive à grands pas, mais je n’ai pas le montant nécessaire pour couvrir la facture ; à quelques jours de la fin de l’échéance, je fais des ventes très importantes qui me permettent de payer mes fournisseurs au moment juste.131118 Virginie-18-rid

Des fois, alors que je dois voyager pour acheter mes produits, la date du voyage est proche mais je n’ai pas les moyens nécessaires ; alors je confie à Dieu la situation et je continue mon travail en aimant chaque client qui entre. Le jour du départ, j’ai toujours la somme nécessaire pour toutes mes nécessités. Cette expérience, je la fais toujours.

Je peux dire en toute sincérité que ce n’est pas toujours facile pour moi, surtout parce que j’ai fait le choix de ne pas accumuler des fonds en banque, mais de vivre au jour le jour, en bénéficiant de la rentabilité de mon entreprise, moi, ma famille et toutes les parties concernées.

Parfois j’ai des difficultés, des besoins dans ma famille, mais cela ne change jamais ma politique : je donne systématiquement mes 10%.

Avec cette décision d’adopter les principes de l’EdeC en plus de ce que je fais, je viens d’ouvrir un nouveau magasin, le deuxième, dans un autre quartier de la ville d’Abidjan. »

Virginie Assi – Côte d’Ivoire

Image

ARCHIVES D'ARTICLES

Langue: FRANÇAIS

LIVRES, ESSAIS & Media

Langue: FRANÇAIS

Filtrer par Catégories

© 2008 - 2021 Economia di Comunione (EdC) - Movimento dei Focolari
<>creative commons Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons . Progetto grafico: Marco Riccardi - edc@marcoriccardi.it